19/07/2013

Louise Planas, une centenaire très active

CentenaireLouise a été choyée.


Il fait bon vivre dans cette petite commune des Pyrénées-Orientales, puisque ces dernières années plusieurs centenaires ont été fêtés. Odette Roque a été honorée il y a quelques jours, et dernièrement Louise Planas. Une petite fête avait été organisée à son domicile par la famille où quelques voisins furent conviés. La médaille de la ville et un gros bouquet de fleurs furent remis à la centenaire par le maire Henri Baptiste, Corinne Creus et Céline Ceschia adjoints, avant que les invités lèvent la coupe de champagne.

Louise, née Casas le 24 juin 1913 à Serralongue est veuve de M. Planas Martin qui a été le maréchal-ferrant sur la commune de Peyrestortes pendant de longues années. Il fut apprécié pour son excellent travail et son caractère bien trempé. Mme Planas a eu une fille, Marie et un petit-fils, Mathieu. Cette centenaire aimable, avenante et très active, a gardé toute sa mémoire. Malgré son grand âge, elle vit toute seule mais il faut préciser quand même que sa fille Marie lui rend visite tous les jours.

Centenaire


18:35 Publié dans Anniversaires | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : centenaire |  Facebook |

07/07/2013

Odette Roque a cent ans

maison de retraite

                          Odette Roque a reçu la médaille de la ville.


C'est avec beaucoup de joie et non sans une certaine émotion que M. Mourlaas, directeur de la maison de retraite, le personnel et les résidents ont souhaité un joyeux anniversaire à Mme Odette Roque, pensionnaire dans l'établissement depuis 2009. Le maire Henri Baptiste et Céline Ceschia lui ont remis la médaille de la ville. Danielle, l'animatrice de la résidence Les Avens, a distribué les cadeaux de la part de tout le monde à la centenaire, suivi d'une coupe de champagne, accompagné de gâteaux élaborés par le cuisinier sous des airs d'accordéon de Cécile Camarasa.

Odette Roque, née à Maureillas, benjamine d'une famille de trois enfants, a été élevée dès l'âge de 7 ans par sa grand-mère paternelle et sa tante qui habitaient Céret, car sa maman est décédée très jeune. Mariée à vingt et un ans, Odette est partie vivre à Lyon avec son mari, dont elle divorçait malheureusement quelques années plus tard. Après une vie de travail avec des hauts et des bas suivie d'une retraite bien méritée, Odette est revenue dans la région. Son seul désir nous dit-elle: "Je veux être coquette jusqu'à la fin".